Littérature : Bienvenue au premier dictionnaire de littérature japonaise en français!

Le monumental Dictionnaire universel des littératures nous fait la surprise cet hiver de se scinder par pays. Intéressés de près ou de loin par la littérature japonaise, un de nos vœux se réalise enfin: en novembre 2000, un Dictionnaire de littérature japonaise paraît… dans un format et à un prix raisonnables de surcroît !

Conduit par Jean-Jacques Origas, professeur de langue et de littérature japonaises à l’Institut des Langues et des Civilisations Orientales, cet ouvrage présente la littérature japonaise dans son infinie richesse. Depuis les grandes œuvres classiques – Kojiki, Nihon shoki, Manyô-shû et Monogatari- jusqu’aux écrivains “actuels” -OE Kenzaburô, TSUSHIMA Yûko ou MURAKAMI Haruki- en passant par les premiers pas vers la littérature moderne de l’époque d’Edo, son florilège de genres (parmi lesquels le récit oral, les fictions, les formes poétiques, les formes de théâtre, les essais) et ses écrivains fondateurs -BASHO, SAIKAKU et CHIKAMATSU-, avant l’émergence des génies de Meiji et de leurs successeurs du XXe siècle -MORI Ogai, MASAOKA Shiki, NATSUME Sôseki, KODA Rohan, AKUTAGAWA Ryûnosuke puis TANIZAKI Junichirô, KAWABATA Yasunari, DAZAI Osamu, MISHIMA Yukio… la liste est sans fin- les auteurs et les œuvres sont quasiment tous rassemblés dans ce dictionnaire de référence.

Près de quatre-vingt spécialistes du Japon, chercheurs et traducteurs, ont contribué à ce précieux éclairage. Chaque thème bénéficie donc d’une précision des informations et d’une qualité d’écriture qui rendent la lecture de ce dictionnaire elle-même passionnante. Enfin, une bibliographie détaillée en langues occidentales ainsi qu’en japonais vient compléter chacune des entrées.
Cet ouvrage arrive à point nommé. Depuis quelques dizaines d’années, des traductions françaises d’œuvres japonaises voient le jour en un flot ininterrompu. Une part remarquable de films et de dessins animés japonais trouvent leur inspiration dans la littérature nationale. Et si même chez eux de nombreux auteurs restent sans lecteurs, leurs œuvres marquent néanmoins certains des repères essentiels – de l’évolution permanente de la langue japonaise à l’expression d’univers très personnels- d’une culture vivante. En ce sens, le Dictionnaire de la littérature japonaise fraye un nouveau passage vers la connaissance et la compréhension du Japon.
A nous de nous y faufiler !

Delphine Gesland




Sous la direction de Jean-Jacques ORIGAS, Dictionnaire de littérature japonaise, collection Quadrige, P.U.F, novembre 2000, 366 pages


 

パスワードをお忘れの場合、OVNINAVI.COMに登録したE-mailアドレスにパスワードをお送りします。登録E-mailアドレスを入力してください。


戻る