Kaki-zosui

Au Japon l’ostréiculture est assez répandue. Les huîtres de la baie de Hiroshima, plutôt grosses et charnues, sont les plus réputées.  Le plus souvent, les Japonais mangent les huîtres cuites – pannées par exemple (c’est l’un de leurs plats favoris).  Nous allons préparer une sorte de risotto aux huîtres – le “kaki (huître) -zosui (riz cuit dans un bouillon)”. On peut utiliser du riz déjà cuit pour ce plat. Sinon il faut le cuire à la japonaise. Nous utilisons des huîtres surgelées, déjà écaillées, que l’on trouve dans les épiceries japonaises ou coréennes.
1- Préparez un litre de bouillon “dashi”. Ajoutez une petite cuillerée de sel. 
2- Décongelez les huîtres et égouttez-les. Blanchissez-les pendant une minute dans le bouillon que l’on a préparé. Égouttez-les de nouveau, au dessus d’une casserole. Ne jetez surtout pas le bouillon!
3- Coupez le navet blanc, la carotte et  le chou chinois en julienne. Chauffez
le navet et la carotte dans le bouillon jusqu’à ébullition. Ajoutez le chou chinois et le riz par la suite. Mélangez bien. Ajoutez la sauce de soja. Quand les légumes sont tendres, posez les huîtres par dessus.
4- Battez les œufs et versez-les de manière à ce qu’ils couvrent toute la surface. Baissez le feu, couvrez et continuez la cuisson encore trente secondes. Servez de suite avec les cives hachées et le piment en poudre.

300g de huîtres surgelées,
3 bols de riz cuit, 150g de navet blanc,
3 ou 4 feuilles de chou chinois,
1 carotte, 2 ou 3 cives, 3 œufs
4 cuillerées à soupe de sauce de soja