Inspirez !

Demandez à n’importe quel Français quelle est sa saison préférée. Certains vous répondront le printemps pour le retour de la douceur, d’autres préféreront l’été pour le soleil et les grandes vacances, d’autres encore vous affirmeront que chaque année ils attendent l’hiver avec impatience pour s’adonner aux joies du ski et jouir des paysages enneigés. Vous n’en trouverez sûrement pas beaucoup pour préférer l’automne. Il y a bien les romantiques, certes, mais nos conversations quotidiennes révèlent une évidence pour une majorité d’entre nous : l’automne, c’est triste, gris, les journées raccourcissent, c’est la rentrée, finies les vacances, bonjour les grèves… Maintenant posez la même question à des Japonais du Japon. Vous verrez que l’automne occupe une place beaucoup plus enviable dans le cœur d’un grand nombre d’entre eux. Les températures chutent ? Ouf ! On a tellement chaud pendant l’été au Japon. Le soleil se couche de plus en plus tôt ? De toute façon même en été, il nous faussait compagnie à l’heure du dîner, et à l’automne au moins, les couchers de soleil sont magnifiques. Pour le reste, rien que des bonnes choses: les érables offrent de splendides colorations rouges et nombreux sont ceux à multiplier les excursions pour aller les admirer. Il pleut rarement, les climatiseurs sont désactivés et surtout l’air est enfin sec, doux, si agréable qu’on en inspirerait à se faire exploser les poumons. Tout est dans la dilatation des narines : sû sû
Pierre Ferragut