JEU : Versailles et ses secrets

Noël est passé, c’est vrai. Mais il n’est jamais trop tard pour se faire plaisir ou offrir quelques bonnes heures de détente intelligente à ses proches. Développé pour la Nintendo DS, le jeu Marie-Antoinette et la Guerre d’indépendance américaine vient nous rappeler que les Japonais sont de grands fans de Versailles et des intrigues qui ont entouré la vie à la cour du temps où les Louis régnaient sur le royaume de France. Berusaiyu no bara [La Rose de Versailles], manga sorti en France sous le titre Lady Oscar, un exemple de cet engouement nippon sans oublier les milliers de touristes venus du Soleil-levant qui ne peuvent pas imaginer de visiter l’hexagone sans faire une halte au château construit par Louis XIV.
Sans le vouloir, les concepteurs du jeu ont fait de nombreux clins d’œil au manga d’Ikeda Riyoko et son personnage principal Oscar, une jeune femme devenue capitaine de la garde royale suite à l’éducation militaire que lui a donnée son père. Dans Marie-Antoinette et la Guerre d’indépendance américaine, Oscar existe aussi. Il ne s’agit plus d’un être humain, mais d’un robot humanoïde conçu par le professeur Vingt. Sa mission est cependant la même, il doit protéger la reine Marie-Antoinette de dangers au moment où la France allait basculer dans la révolution. Invitée du prochain Festival de la bande dessinée à Angoulême qui a lieu du 27 au 30 janvier, Ikeda Riyoko devrait participer à une opération de partenariat avec Némopolis pour donner un coup de pouce à ce jeu qui nous transporte des deux côtés de l’océan Atlantique pour combattre la mystérieuse Fraternité du Loup qui veut s’en prendre à Marie-Antoinette. La société française voudrait bien désormais que son produit trouve sa place sur le marché japonais et profite de l’engouement  de la population nippone pour Versailles. Le jeu propose en plus des mini-jeux et des énigmes une encyclopédie sur ce lieu magique. Il n’y a donc pas de raisons pour que Marie-Antoinette et la Guerre d’indépendance américaine ne finisse pas par figurer sur la liste que les Japonais enverront au Père Noël fin 2011.
Odaira Namihei

Marie-Antoinette et la Guerre d’indépendance américaine, épisode 1 : La Fraternité du Loup, Némopolis, 34,95 € – www.nemopolis.fr