Quartier de Gion a Kyoto le 27 janvier 2001.



Connaissez-vous les maisons de thé?
On dit que dîner dans un restaurant avec zashiki, accueilli et servi par une maïko ou une geiko fait partie de la culture de Kyoto.
Avec la crise, les entreprises qui étaient de très bonnes clientes de ce genre d’établissement ont dû faire des coupes drastiques dans leur budget de missions-réception. Du coup, ces restaurants ont dû s’ouvrir à un plus large public en offrant des cours d’initiation à ce genre de soirée. Poussés par ces hôtesses à boire, ces nouveaux clients se laissent rapidement griser.

Photo & texte de SUZUKI, Ken