Ca crepite !

 
Pachi pachi traduit le battement des paupières, ou encore celui des mains qui applaudissent, comme par exemple celles du gamin tout excité à l’idée d’aller jouer dans la neige.
Après des températures printanières jusqu’au Nouvel An, le Japon s’est enfin décidé à rentrer dans l’hiver en ce début d’année. Dans les régions où la neige est tombée en abondance, certains ont pu s’amuser à construire un kamakura : sorte d’igloo en neige qui tient son appellation d’une ancienne fête populaire que l’on organisait pour les enfants le 15 janvier du calendrier lunaire dans la préfecture d’Akita.
Même si le kamakura est un peu passé de mode et qu’un bonhomme de neige est moins compliqué à réaliser, on en aperçoit encore à la campagne quand il neige suffisamment. Blottis à l’intérieur et assis sur des chaises taillées dans la neige, les enfants jouent, pique-niquent ou rigolent tout simplement. L’idéal, c’est quand, juste au dehors, crépite comme ici un petit feu : pachi pachi (eh oui, encore), allumé avec quelques feuilles mortes. On s’y réchauffe les mains, ou encore mieux, on y fait griller du mochi, cette pâte de riz cuit que tous les Japonais affectionnent et mangent à longueur d’année à toutes les sauces, sucrées ou salées.

Pierre Ferragut