Made in Japan (4) : Bienvenue au royaume des chats et des chiens

Conséquence du vieillissement de la population et du développement du célibat, l’animal de compagnie (petto) a fait une entrée remarquée dans les foyers japonais au cours des deux dernières décennies. Cela s’est traduit par l’essor d’une industrie spécialisée, laquelle n’enregistre pas malgré la morosité ambiante de baisse d’activité. Bien au contraire. Si les Japonais semblent enclins à faire preuve de frugalité dans leur comportement quotidien, ils n’ont en revanche manifesté aucune intention de réserver le même sort à leur chat ou à leur chien. Dans le livre blanc sur les loisirs (Rejâ hakusho), l’animal de compagnie figure en très bonne place parmi les activités préférées des Japonais. Le marché représente aujourd’hui plus de 610 milliards de yens [5,2 milliards d’euros], incitant de plus en plus d’entreprises à s’y intéresser et à y investir. De la nourriture au baby-sitting spécialisé, les services réservés à nos amis les bêtes ont connu une croissance exponentielle ces dernières années. Toutefois leur intégration n’est pas toujours évidente, notamment dans les habitations collectives où les réticences restent importantes. Dans un pays où la discrétion et le respect d’autrui demeurent des valeurs sûres, les nuisances potentielles engendrées par la présence d’animaux dans les appartements obligent les Japonais à faire preuve d’imagination. En mars 2002, des promoteurs ont mis sur le marché à Tokyo la première résidence adaptée aux besoins des animaux et de leurs maîtres. Par ailleurs, les entreprises d’électronique comme Sony ou Matsushita proposent des robots susceptibles de remplacer à terme nos chiens et nos chats. Dans le quartier branché de Daikanyama à Tokyo, on rencontre de plus en plus de femmes et d’hommes en compagnie de leurs chiens. Pour satisfaire cette clientèle, plusieurs cafés et boutiques spécialisés proposent désormais des coins et des menus pour les bipèdes et les quadrupèdes. Au Deco’s Dog Cafe, nos amis les bêtes ont à leur disposition un menu à la carte tandis que Hearty, la pâtisserie pour chiens, leur propose des gâteaux (adaptés à leur goût). De son côté, Three Dog Bakery organise tous les mois des fêtes d’anniversaire pour les chiens qui peuvent aussi inviter leurs copains et copines pour souffler les bougies. Sacrés Japonais !
Odaira Namihei