A voir : ARTE JOUE LA CARTE JAPONAISE

Le magazine Le Dessous des cartes consacre quatre de ses émissions au Japon. La première a présenté l’histoire japonaise jusqu’au XIXe siècle – “format” de 10 minutes oblige. De Nara en Heian et de shintô en shôgun, on n’échappe pas aux simplifications abusives, voire aux fatales erreurs de langue. Les cartes illustrant les commentaires de M. Jean-Christophe Victor sont utiles, mais elles trouvent une justification plus grande avec la deuxième émission (diffusée le 1er juin, rediffusée le 7), qui couvre l’expansionnisme du XXe siècle et la Seconde Guerre mondiale. Le “viol de Nankin” a droit a une brève mention.
Gaillardement, on aborde dans une troisième émission (samedi 8 juin), les enjeux géopolitiques auxquels est confronté le Japon aujourd’hui, dans un contexte régional parfois tendu et les cartes qu’il tient sans aucun doute en main pour sortir d’une crise qui se fait longue. La dernière émission, le 15 juin, est un entretien avec le Pr. Oike, sismologue de l’Université de Kyoto, seul Japonais de cette série consacrée au Japon.
Les nippophiles avides d’images familières et de découvertes véritables risquent fort d’être frustrés par un programme dont la fonction est de servir d’introduction à une civilisation. Tout son mérite réside dans le fait qu’il donne quelques éléments de réflexion à ceux qui ne connaissent pas le sujet et l’envie, aux autres, d’en (ré)apprendre davantage.
Guibourg Delamotte