Saveurs : WA-FUMI le gout des uns a la portee des autres

Sur le chemin de la découverte d’une culture, il est des expériences qu’il ne faut pas négliger de partager lorsque l’occasion s’en présente.
Trois semaines durant, à Paris, une rare opportunité s’offre à nous, Parisiens, de recevoir une artiste japonaise prête à nous transmettre son savoir. Etonnez-vous…il ne s’agit ni de calligraphie, ni de Buto, ni d’ikebana.
Le maître – pour l’occasion, une maîtresse – est créatrice culinaire. Après avoir fait découvrir à la “ménagère” japonaise une cuisine française facile à réaliser, la sortant ainsi de son excès de sophistication dont elle jouissait jusqu’alors, UENO Mariko nous propose aujourd’hui de partager avec elle un courant culinaire novateur: le WA-FUMI, concept à mi-chemin entre la France et le Japon qui permet de nous initier à d’autres aspects de la cuisine nippone en dehors des yakitori, du sukiyaki et du sashimi … Son art est le reflet du Japon actuel: inventif, dynamique et empreint des influences du monde entier.
Un zeste de je ne sais quoi, mais qui me fait dire que si UENO Mariko n’a rien découvert, elle à tout inventé; mais les mots manquent pour faire passer l’émotion et la subtilité de ses créations qui vont imprégner cette manifestation du 19 avril au 12 mai prochain.
Il est conseillé de s’y rendre la première semaine car il y a de fortes chances que les nombreux ingrédients venant du Japon pour l’occasion et répartis dans les différents rayons soient très rapidement épuisés.

Bernard Béraud

Grande Epicerie de Paris.
38 rue de Sèvres, 75007 Paris
Du lundi au samedi (8h30-21h)

(1) Parallèlement à cette exposition, une conférence consacrée à la cuisine traditionnelle japonaise aura lieu le 19 avril à 18h30 à la Maison de la Culture du Japon, 101 bis quai Branly 75015 Paris.

Bouchées exotiques,
Mariko Ueno,
EPA