Devant le magasin Tokyu a Shibuya (Tokyo) le 4 juillet 99

 


 


A l’occasion de la Fête de Tanabata (7 juillet). Devant un grand magasin, de longs bambous ont été disposés sur lesquels tout un chacun peut suspendre un vu concernant sa vie sentimentale, ses études ou sa ligne…On y trouve aussi des messages plus prosaïques comme “Espérons que je ne sois pas mis au chômage” ou encore “Pourvu que je retrouve mon diamant”.