LA MUSIQUE JAPONAISE TRADITIONNELLE

Si le cinéma et la littérature ont été un déclic essentiel dans la compréhension du laboratoire Japon, la musique a été, jusqu’à nos jours, quelque peu délaissée. Les nombreuses manifestations qui égrènent cette «Année du Japon» seront un moyen de nous faire découvrir une des clés culturelles de ce pays et d’ouvrir des horizons nouveaux… en nous remémorant les mots de Romain Rolland: “La musique déroute ceux qui ne la sentent point”.

 


 Komuso, pélerin musicien.
Ici, Shiratsuchi Masayuki, 24 ans, traversant le Japon à pied en jouant du shakuhachi.
Photo: Sakai Atsushi.

 


 


“Oedo Sukeroku Daiko”
Un des premiers groupes de taiko à avoir créé un véritable spectacle musical.

 


 


Nippon Ongaku Shudan,
“Pro Musica Nipponia”. Premier orchestre d’instruments traditionnels. Ce supplément a été réalisé par Tsunoï Naoko en collaboration avec Tamba Akira, Muriel Zvellenreuther, Nakamura Satoru, Kurihara Kazue, Sumida Motoaki, Tahara Miyuki, Kumakura Akemi, Araki Chihoko, Hirota Yuko, Narabe Kazumi, Sakai Atsushi, Sendo Shintaro et Sylvie Hudelot.

 

ページ: 1 2 3 4 5 6