RENCONTRE DANS UNE CHAMBRE

Qui est cette fille ? Cette question que pose Romain Slocombe dans la préface hante le lecteur tout au long de la lecture de cet ouvrage réalisé par Marc Gantier. Avec Le Bruit de la mer dans ma chambre, le photographe français, qui est un amoureux du Japon, nous convie à une rencontre pour le moins insolite : une jeune femme japonaise, Mio, qui, à son tour, nous invite à une découverte du Japon ou d’un Japon inattendu. Marc Gantier est un amateur de l’œuvre de Mishima. Au fil des pages, il fait référence au grand écrivain, en demandant à son modèle de prendre des poses qui parleront à ceux qui connaissent bien la production de l’auteur du Pavillon d’or. Le photographe a choisi de procéder par étape. Chacune d’elles est introduite par des caractères chinois qui décrivent ainsi l’atmosphère dans laquelle les photographies ont été réalisées. L’humour est très présent dans ce livre qui ne se prend pas trop au sérieux. Et c’est tant mieux. Cela n’empêche pas l’auteur de faire preuve d’une grande finesse et la poésie n’est pas très loin dans certains clichés qui ont su saisir admirablement la lumière et l’expression de la jeune Mio. A la fin de son recueil, Marc Gantier finit par nous en dire un peu plus sur cette mystérieuse femme. Mais qu’importe. Le plus important dans ce voyage graphique, c’est son côté ludique. La série de photographies autour du thème du Manga est sur ce plan très réussi. Marc Gantier a réussi à nous transporter loin de notre train-train quotidien.
Claude Leblanc

Marc Gantier, Mio, le bruit de la mer dans ma chambre, éd. E-dite, 2005, 39€.