Le 6 février, dans le quartier de Akihabara à Tokyo

Akihabara, ce temple de l’électronique, a bien changé. Cafés à serveuses déguisées en personnage de manga (cosplay) s’y sont multipliés. Dans la rue, de jeunes employées font de la publicité en distribuant des prospectus de leur établissement. On peut dire que les clients qui les fréquentent sont de plus en plus des gens ordinaires et que peu à peu, la culture Otaku a obtenu droit de reconnaissance.
Texte et photo : Suzuki Ken