Tartare de chinchard

Le chinchard (aji en japonais) est un poisson bon marché et particulièrement savoureux en été. On peut le griller, le frire, le mijoter ou le préparer en tartare (aji no tataki). On boira volontiers une bière ou un saké frais avec ce tartare un peu relevé grâce au gingembre. On peut remplacer le chinchard par du maquereau
ou de la sardine.

1- Préparez les deux sortes de gingembre. Pelez le radis, taillez-le en fine julienne et trempez-le dans de l’eau glacée.

2- Étêtez et videz les chinchards. Lavez-les bien. Enlevez les plaques osseuses collées à l’arrière des flancs. Prélevez les filets en ôtant les arêtes du ventre. Enlevez la peau côté tête d’abord, puis tirez-la vers le côté queue.

3- Coupez les filets en deux dans le sens de la longueur, afin d’exposer les arêtes du milieu. Enlevez ces arêtes avec le couteau. Coupez les filets en lamelles.

4- Posez les lamelles de chinchard et le gingembre haché sur une planche de bois. En mélangeant, hachez-les au couteau afin d’obtenir la texture d‘un tartare.

5- Sur une assiette, dressez le tartare, la julienne de radis égouttée, le gingembre râpé et un quartier du citron. Servez
accompagné d’une coupelle de sauce de
soja.

4 chinchards moyens,
2 cuillerées à café de gingembre haché,
4 cuillerées à café de gingembre râpé,
1 botte de ciboulette,
150g de radis noir ou blanc,
1 citron, sauce de soja.