Madeinutopia

L’exposition débuta le lendemain des grèves des buralistes.

Si « madeinutopia » a développé jusqu’à présent une estétique originale sur la question de l’influence autoritaire des images, l'”idéal” fabriqué en Utopia est façonné sans ambiguité en neutralisant la culture politique et la culture du pouvoir. Cette fois-ci, en s’opposant à “FUMER TUE”, l’idéal d’Utopia crée une variation sur le thème des étuis à cigarettes (l’étui couvre : “FUMER TUE”).

La variation, par exemple, “Fumez “NE PAS” (fumez la marque qui s’appelle “Ne pas fumez”), en fait, ne propose ni Anti-tabac, ni Anti-anti-tabac. Tous les objets, les produits de consommation y compris les actes ou les moeurs, ont une même potentialité de révéler “le mal de la société”… Pourquoi n’existe-t-il pas encore de réglementation écrite “La vitesse tue” sur la carosserie des voitures ?

“madeinutopia” fait allusion au danger de la manipulation mentale orchestrée par cette politique “anti-tabac”.
Michel Foucault dira pour sa part que le projet de l’efficacité de la prison de Bentham : “Panopticon” (la tour de contrôle est au centre de la prison), est à l’origine du système du contrôle de la société moderne.

Cette tour s’intériorise comme “le regard absent” ; “le regard omniprésent” pénètre dans la vie quotidienne. Nous pensons que nous sommes dans la réglementation. Et la norme décidée bien spontanément, comme la décision prise par nous-même, sans jamais cependant pouvoir examiner si c’est bien de notre désir qu’il s’agit, nous devenons un citoyen modèle.

La fonction des images dans la société (=la culture) crée la mentalité collective. Cette culture participe du consensus.
La prochaine promotion pour les bons citoyens serait “anti-alcool” ? (Mugi)

http://www.madeinutopia.fr

“Colitiquement Porrect” jusqu’au 12 novembre
Galerie Artazart : 83 quai de Valmy 75010



 

パスワードをお忘れの場合、OVNINAVI.COMに登録したE-mailアドレスにパスワードをお送りします。登録E-mailアドレスを入力してください。


戻る