Le grand retour

A regarder son visage épanoui, éclairé d’un large sourire, on peut dire qu’Ozawa Ichirô, ancien membre influent du Parti libéral démocrate (PLD, Jimintô) et dissident notoire de cette même formation, est un homme heureux. Il est parvenu en l’espace de quelques mois à retourner une situation politique qui ne lui était guère favorable depuis que la formation qu’il avait formé à l’issue de son départ du PLD avait implosé et que son nouveau parti, le Parti libéral (PL, Jiyûtô) ne semblait guère engendrer un enthousiasme délirant de la part des électeurs. La défaite du Parti libéral démocrate aux élections sénatoriales de juillet dernier a amené ses dirigeants à rechercher une nouvelle alliance faute de disposer de la majorité absolue au Parlement. Seule formation à pouvoir répondre à l’appel des libéraux démocrates, le Jiyûtô d’Ozawa Ichirô a réussi à imposer au gouvernement Obuchi certaines de ses idées, notamment au niveau de la politique étrangère et de sécurité. Si à l’issue du remaniement ministériel qui vient d’avoir lieu, il n’y a qu’un seul représentant du PL au sein du gouvernement, il ne fait guère de doute qu’Ozawa a marqué un point important en revenant au pouvoir.

Claude Leblanc