menus bon marché

“Si vous n’avez pas d’argent en poche ou si vous n’avez pas trop de temps, vous n’avez qu’à trouver des menus bon marché”, expliquait l’hebdomadaire Tokyo Walker dans son édition du 1er septembre. Manger pour moins de 700 yens (environ 30 francs) dans la capitale nippone n’est pas toujours facile et les nombreux touristes qui s’y rendent en reviennent avec l’idée bien ancrée que se nourrir et se loger au Japon coûtent une petite fortune. C’est la raison pour laquelle l’hebdomadaire, équivalent plus attrayant de nos Officiel des spectacles et autres Pariscope, propose à ses lecteurs de découvrir 54 endroits où l’on peut se remplir la panse pour moins de 700 yens. Et ne vous imaginez pas que cela revient à vous nourrir de pizzas ou de hamburgers. Dans les cinq quartiers (Shimokitazawa, Kichijôji, Ikebukuro, Ochanomizu et Takadanobaba) visités par les limiers de Tokyo Walker, on découvre des restaurants proposant des menus aussi variés que des sushi (600 yens) avec entrée et soupe de miso, que des okonomiyaki (crèpes fourrées) pour 700 yens ou encore un katsudon (bol de riz recouvert d’une côtelette de porc panée et d’un uf en omelette) pour 475 yens. Alors qu’ils sont de plus en plus nombreux à souffrir d’une baisse très nette du nombre de clients, les restaurateurs rivalisent pour offrir des repas à des prix de plus en plus bas. Au début des années 90, les clients étaient invités à consommer à volonté (tabehodai) pour un prix ordinaire. Aujourd’hui, pour séduire la clientèle, il faut aller plus loin et baisser les prix.

Odaira Namihei


 

パスワードをお忘れの場合、OVNINAVI.COMに登録したE-mailアドレスにパスワードをお送りします。登録E-mailアドレスを入力してください。


戻る