Le 12 août, dans le parc Hawaïans d’Iwaki, à Fukushima

L’été, c’est le moment où les bases de loisirs du pays se remplissent.
On se bouscule dans les grandes piscines couvertes de ce centre aquatique.
Une situation qui rappelle l’expression japonaise “laver les patates”.
Il y a longtemps, c’était une cité minière. Elle a repris des couleurs grâce à l’atmosphère hawaïenne que l’on a conférée.
Texte et photo : Suzuki Ken