bizarre, bizarre, ils ont dit bizarre…

Un tengu peut en cacher bien d’autres

Ce mystérieux personnage originaire des montagnes était souvent représenté
avec un long bec et des ailes. Avec le temps, il a pris une forme de
plus en plus humaine. Dans un très lointain passé, les Japonais
estimaient que les tengu étaient responsables des phénomènes naturels
observés dans les forêts et dans les montagnes. C’est un moine chinois
en visite au Japon qui est à l’origine de cette première explication,
si l’on en croit La Chronique du Japon (Nihon Shoki) compilée en 720.
Selon ce texte, en l’an 637, “des étoiles traversèrent le ciel en
produisant un bruit pareil à celui du tonnerre”. Pour les Japonais, il
s’agissait d’étoiles filantes, mais le moine chinois leur affirma
qu’ils avaient affaire à des tengu. Avec le temps, les Japonais
estimèrent que ces personnages extraordinaires étaient contrôlés par
les moines vivant dans les montagnes et que la plupart d’entre eux
étaient devenus des tengu parce qu’ils avaient trahi leur condition ou
leur discipline. Dès lors, le tengu n’est pas un personnage
sympathique. C’est un agitateur. Il est capable d’amorcer des guerres.
Il peut engendrer des incendies ou bien kidnapper des enfants. Le tengu
sème plutôt le malheur que le bonheur, et il est important pour les
parents de veiller à ce que leurs enfants ne deviennent pas tengu.
C’est ce que rappelle notamment dans le très contemporain manga
Dainippon tengutô ekotoba (Le Clan des tengu, éd. Casterman, 2006),
Kuroda Iô dans un avertissement publié à la fin du second volume de son
histoire. “La fin du XXème siècle approche et les choses se bousculent.
De plus en plus de jeunes se laissent emporter sans raison, plongent
dans la folie, séduits par les tentations du monde. Notre monde est
trop ambigu pour pouvoir distinguer l’explicable de l’inexplicable.
Tout est beaucoup plus subtil que la division des nombres entiers. Il
faut inculquer à vos enfants toute cette subtilité pour qu’à aucun prix
ils ne deviennent tengu. Soyez très vigilants !”, écrivait-il donc, en
1996, assimilant le mythique tengu aux dangers que font courir de
nouveaux tengu bien plus dangereux comme les sectes. Rappelons qu’un an
avant la publication du manga, le Japon avait dû subir la volonté
destructrice de la secte Aum et de son gourou Asahara Shôko.
C. L.

 

1 2 3 4

 

パスワードをお忘れの場合、OVNINAVI.COMに登録したE-mailアドレスにパスワードをお送りします。登録E-mailアドレスを入力してください。


戻る