特集:ココがイヤ J’AIME PAS CA

J’aime pas ca dans la
société japonaise!


Il est toujours difficile de dire du mal
de quelqu’un ou de quelque chose avec discernement. ** On remarque
que les médisances sont souvent le reflet du tempérament
ou de la mentalité de celui qui les dit. ** Pourtant,
les mauvaises langues, les vraies, ne sont-elles pas celles qui
font sourire les amis et tirer le chapeau des énnemis.
** Il est vrai que les opinions extrémistes et discriminatoires
se font de nos jours de plus en plus bruyantes. Le danger, en
effet, consiste à généraliser de façon
trop abrupte les impressions subjectives de chacun et de forcer
à tirer les conclusions trop hâtives concernant
telle ou telle chose. ** Mais il n’est pas non plus interdit
de dire ce que l’on pense, le tout c’est de ne pas les prendre
au sérieux, de savoir relativiser et surtout de savoir
en rire soi-même! ** (Yu et Mu)


Ils éructent à tout moment de la journée,
même en arrivant le matin au bureau à 9h!! sans aucune retenue, et sans s’excuser,
ça me révolte.
Je sais que le bruit que les Japonais font en mangeant leurs
nouilles fait partie de leur culture, donc je l’accepte.
Mais, ils rotent à répétition sans aucune
gêne.
Et je dois supporter ça tous les jours au bureau. Vive
le week-end!
(30 ans, secrétaire, f.)


Leurs BD sexistes pleines
de filles bêtes avec les yeux tout ronds comme
des soucoupes.
(36 ans, salariée)


L’absence de la vie de couple
et de vie de famille.
(25 ans, étudiant en information et communication)


Les Japonaises n’ont pas beaucoup de poitrine.

(38 ans, fonctionnaire, m.)


Il abandonne ses ordures
dans le train.
Il fait semblant de dormir quand il devrait céder sa place,
il se soûle en public.
(35 ans, enseignant)


Les salaryman ivres
dans le dernier train.
(25 ans, étudiant en information et communication)


Souvent ils ne répondent pas franchement oui ou non.

Où bien, ils répondent oui sans avoir réellement
compris la question. (38 ans, charcutier)


Lorsqu’ils disent “peut-être” ou “je
ne sais pas”. Car, leur arracher un “non” est
difficile et un “oui” quasi impossible.
(? ans, homme)


Pour un Français, c’est tout un art de faire la distinction
entre le “honné”(les “vrais” sentiments)
et le “tatémaé”(les “faux”
sentiments éprouvés par principe).
(24 ans, étudiant)


Le manque de franchise. (25 ans, étudiant en information
et communication)


Les passants déambulent comme des zombies au Japon.
(? ans, homme)


Le Japonais est fier d’être japonais, il croit dur
comme fer que sa culture “traditionnelle” est 100%
nippone, il ne veut pas savoir qu’il y a eu des précédents
ailleurs, en Chine ou en Corée.
Il est hautain, il méprise les autres pays asiatiques,
il est persuadé que le reste du monde est incapable de
partager sa sensibilité. Il se plaît dans le conformisme,
il exclut les non-conformistes, il entretient les idoles.
(35 ans, enseignant)


Ils sont assez méprisants envers les autres asiatiques.
(50 ans, commerçant)


Keep out foreign devil. The pure Japanese don’t want to have
their blood mixed like that of degenerate Western mongrels. (32,
teacher, woman)


Le système éducatif
japonais est beaucoup trop rigoureux.
Les élèves sont soumis à des conditions
d’études extrêmement rudes jusqu’à leur entrée
en faculté et ceux qui malheureusement échouent,
sont délaissés et mis au ban de la société,
livrés à eux-même, sans aucun soutient de
la part des collectivités ni de l’État.
(24 ans, cartographe, m.)


Il a peur des initiatives Ce n’est jamais lui le responsable.
Il bizute jusqu’au suicide,
il stresse ses subalternes, il empoisonne par jeu.
(35 ans, enseignant)


Les véhicules rançonnent les chaussées,
donc les vélos terrorisent les trottoirs et donc les piétons
entretiennent la loi de la jungle ou le plus faible péri
sous le piétinement de la troupe.
En cas de choc, surtout ne jamais oublier de ne
pas s’excuser! (? ans, homme)


Je dirais simplement que nous sommes heureusement tous différents.
(75 ans, infirmière en retraite)
Ah oui! heureusement.


Le milieu familial ou amical est baigné d’une extrême
attention souvent pesante, parfois agaçante.
Le moindre geste est anticipé, accompagné, assisté,
commenté par le reste de la communauté.
(? ans, homme)


Collaborators and conspiritors in France. Turning a blind
eye doesn’t hinder harsh judgements and backstabbing little deeds,
like a bicycle tire
being pierced with a knife because it should not have been locked
to the railing in the hallway. No note, no warning,
just the anonymous act that noone saw. (32, teacher, woman)


Japonaisement,

le compte “exact” est le compte “exact”.
Certes, c’est parfait; cependant quelque fois, il leur faudrait
accepter de ne pas attendre les 0.25 Fr. revenant (logiquement)
sur une dépense faite pour leur compte d’un montant supposé
de 879.75 francs.
Latinement parlant cela fait un peu “ladre” et il est
agaçant de devoir retourner ses poches pour débusquer
25 minables centimes.
(septuagénaire, ingénieur en retraite)


Le milieu professionnel repose sur l’équilibre bien
connu autoritarisme / obéissance.
(? ans, homme)


Le manque d’esprit d’initiative, une certaine inertie.
Le conformisme.
(25 ans, étudiant en information et communication)


Il néglige
sa femme et ses enfants. (35 ans, enseignant)


Les hommes japonais qui feuilletent des revues dépictant
ces mêmes demoiselles en tenue très provoquante
voire dénudées.
(? ans, homme)


Les Love-hotels dont le style kitch n’encourage pas vraiment
à la “bagatelle” et sont chers même en heures de jour.
(? ans, homme)


L’absence de vie privée (28 ans, étudiante)
* 2 opinions similaires


Les chausettes blanches
des lycéennes et leur excès de maquillage
qui tent de masquer une extrême immaturité.
(? ans, homme)


L’obsession des japonaises pour avoir la peau blanche. (47
ans, femme au foyer)


Le milieu du showbiz (télé….) est caricatural
de l’image “machine à courbettes et grands sourires”
qu’appliquent les Occidentaux aux Japonais.
(? ans, homme)


L’infantilisation des adultes dans les messages publicitaires.

(25 ans, étudiant en information et communication)


En voyant les Japonaises
déambuler dans Paris avec 1 sac “Chanel” dans
la main droite et 1 sac “Vuitton” dans la main gauche,
on dirait que ces “Miss Paris” ne viennent en France
que pour ça…
(24 ans, étudiant) *
2 opinions similaires


Ils ne connaissent pas le “ladies first”. Combien
de fois je me suis fait bousculer dans l’ascenseur par des Japonais
qui voulaient absolument sortir avant moi. (30 ans, secrétaire,
f.)


Self-evident machismo.
It’s an indisputable fact of hierarchical existance that japanese
men rank higher than women. Therefore, in the home, in the office,
seedy, B-girl dance halls, women must submit to all manner of
treatment according to their dutiful social place. (32, teacher,
woman)

1 2 3

 

パスワードをお忘れの場合、OVNINAVI.COMに登録したE-mailアドレスにパスワードをお送りします。登録E-mailアドレスを入力してください。


戻る