Tokyo cherche a faire son entree dans le monde

Depuis la fin de la guerre froide, le Japon cherche sa place sur la scène internationale. Superpuissance financière, commerciale et technologique, le pays du Soleil levant a longtemps préféré conserver un profil bas tant qu’il bénéficiait de la protection des Etats-Unis soucieux de disposer en Asie d’une base solide face à la Chine communiste et à l’expansionnisme soviétique.
Le rapprochement sino-américain au début des années 1970 puis la chute de l’Union soviétique en 1991 ont brouillé les cartes et conduit le Japon à s’interroger sur son rôle politique.
C’est précisément le sujet de l’ouvrage de Bruno Desjardins. Dans ce livre très bien fait, l’auteur étudie la politique de sécurité militaire du Japon depuis 1947, ce qui permet de constater jusqu’à quel point le pacifisme est ancré dans les mentalités, même si ça et là des voix se font entendre pour le remettre en cause. Et les contentieux historiques issus du comportement japonais pendant le dernier conflit mondial empêchent aujourd’hui le Japon de jouer un rôle à la hauteur de ses ambitions.

C. L.


Bruno Desjardins, Le Japon, première superpuissance pacifiste ?, coll. Raoul-Dandurand, Paris, Harmattan