HUTES DE MINISTRE ET DE NEIGE

CORRUPTION

Le ministre des Finances, Mitsuzuka Hiroshi, a été contraint de démissionner le 28 janvier dernier. Suite à une spectaculaire perquisition dans son ministère, deux fonctionnaires chargés de la surveillance des banques ont été mis en cause dans une affaire de corruption. Ils sont soupçonnés d’avoir accepter des pots-de-vin de plusieurs grandes banques nippones en échange d’informations concernant le calendrier d’inspection du ministère. Or, si les scandales politico-financiers n’ont pas manqué ces dernières années au Japon, c’est la première fois depuis 1948 que la justice s’attaque au ministère des Finances, temple de l’élite de la bureaucratie japonaise. La collusion entre l’administration et les milieux financiers est ainsi mise au grand jour, et le coup porté au prestige de son ministère a donc forcé Mitsuzuka à la démission. Cette affaire affaiblit bien évidemment le gouvernement, qui était déjà à son plus bas niveau de popularité. Le successeur de Mitsuzuka et le gouvernement dans son ensemble auront probablement bien du mal à faire passer cette nouvelle pillule dans l’opinion, surtout s’ils ne refondent toujours pas le ministère incriminé. A suivre…
V. Gd, “La corruption éclabousse le ministère des Finances”, Le Figaro, 27/01/98.
F. Amaoua, “Le Bercy japonais visité par la justice”, Libération, 27/01/98.
Philippe Pons, “Le ministre japonais des finances a été contraint à la démission”, Le Monde, 29/01/98.
C’EST PARTI

Les 18ème Jeux olympiques d’hiver ont débuté le 7 février à Nagano. 2000 athlètes représen-teront 72 pays dans un nombre très important d’épreuves pendant 15 jours. Mais si la retransmission des compétitions doit être assurée dans 160 pays, l’enthousiasme sur place ne semble pas au rendez-vous. Un nombre important de billets reste invendu, malgré les discounts offerts, et beaucoup de chambres d’hôtel sont inoccupées. Même les Japonais férus de sport, sur lesquels on croyait pouvoir compter, ont préféré réserver leur billet… pour Paris, afin de voir leur pays disputer la Coupe du monde de football l’été prochain. Mais se qui inquiète surtout les habitants de la région est le coût très élevé des installations construites pour la circonstance, coût qu’ils devraient retrouver très bientôt dans leurs impôts. Souhaitons que la beauté de ces Jeux d’hiver leur fasse oublier pour un temps ces temps difficiles…

Frédérique Amaoua, “Nagano craint de perdre aux jeux”, Libération, 05/02/98.
Cécile Soler, “Soleil olympique sur Nagano”, Le Figaro, 06/02/98.


EN TOUTE LOGIQUE

Dans son numéro du 1er janvier, l’hebdomadaire japonais.Shukan Hoseki a livré ses pronostics concernant la Coupe du monde de football. En toute “logique”, la France devrait remporter la coupe. Le Japon, lui, ne passerait pas le tour préliminaire. Tout est prévu dans les moindres détails par le journal : une demi-finale France-Angleterre, qualifiée de “bataille de Saint-Denis”, et une finale pendant laquelle la France viendrait assez facilement à bout de l’Argentine par 2 buts à 0. Si la “logique” se confirme, le 12 juillet prochain devrait être animé en France…
Michel Wassermann, “Un journal japonais pronostique la victoire de la France au Mondial”, Le Monde, 4-5/01/98.
Clotilde Leroy.

 

パスワードをお忘れの場合、OVNINAVI.COMに登録したE-mailアドレスにパスワードをお送りします。登録E-mailアドレスを入力してください。


戻る